Paul Romer, l’économiste qui avait “clashé” la Banque Mondiale remporte le Nobel

0
Paul Romer avait démissionné de la Banque Mondiale au début de l'année.

L’un des deux économistes à s’être vu attribué le Prix Nobel d’Economie en 2018 est un rebelle à l’establishment. Paul Romer était en effet le chef économiste de la Banque Mondiale qui avait démissionné avec fracas au début de l’année en déclarant que les indicateurs utilisés dans le classement Doing Business n’étaient pas pertinents.  


Doing Business: un scandale au cœur de la Banque Mondiale


L’affaire avait plongé la Banque Mondiale dans l’embarras.    Avant lui, Joseph Stieglitz avait aussi démissionné avec de son poste de la Banque Mondiale et écrit son livre “La Grande désillusion” après avoir claqué la porte de la Banque Mondiale en exprimant son désaccord avec ses politiques et son fonctionnement interne.

Tout comme Paul Romer, Joseph Stieglitz a aussi obtenu le Prix Nobel d’Economie.  Simple coincidence ?


Pape Thiam, auteur du livre “La Fabrique de Pauvreté” à paraître prochainement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here