Vidéo des libériens: “Fake News”, estime Royal Air Maroc

1

Dans un communiqué, Royal Air Maroc déclare que le vol AT-567 reliant Casablanca à Monrovia le 10 août 2018 avait été annulé pour des raisons techniques.  Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montrait la colère d’un officiel libérien accusant la compagnie marocaine de faire de la discrimination, traitant mieux les “Occidentaux” que les “africains”. 

La Royal Air Maroc parle de “fake news” (expression à la mode et signifiant plusieurs choses à la fois)   invoquant  la règlementation. “Une cinquantaine de passagers de nationalité libérienne n’ont pas pu quitter la zone internationale de l’aéroport faute de visa, car les citoyens libériens étant soumis à l’obligation de visa pour accéder au territoire marocain”, précise le communiqué.

Ce n’est donc pas une discrimination, mais une application des règles. La compagnie aérienne assure  d’ailleurs avoir pris en charge ces passagers au sein de l’aéroport, “en leur assurant l’hébergement et la restauration dans le salon Oasis et le salon du Terminal 3”.

Précisions qu’en tout, 60 passagers  qui devaient effectuer le vol de continuation vers la capitale du Libéria, ont été informés qu’ils allaient emprunter le vol du 11 août et que la compagnie prenait en charge leur hébergement, leur restauration et leur transport terrestre, conformément à la réglementation en vigueur, explique la RAM. Ainsi, dix passagers de diverses nationalités dont des Libériens disposant aussi de la nationalité américaine (et donc non soumis à l’obligation de visa), ont été transportés vers des hôtels de Casablanca.

Les cinquante autres passagers devront se rendre à l’évidence. En Afrique, mieux vaut circuler avec un passeport occidental qu’africain. Et ce n’est pas de la discrimination.

1 COMMENTAIRE

  1. Entant qu’ivoirien, il y a longtemps que jes parle et denonce le traitement raciste que Maroc Airline applique a l’egard des africains subsaheliens. Finalement, les autorites du Liberia ont pris eux memes le taureau par les cornes. Il est temps que les autres authorites africaines protegent ou viennent au secours de leur concitoyens lorsque ces derniers sont victimes d’injustice a l’etranger. Honte honte et honte aux Maroc qui tape a toutes les portes de la CEDEAO pour se faire accepter. Quand aux ONG marocains, me diront ils qu’ils ne sont pas au courant de ces pratiques ignobles pour les denouncer?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here