Le Kenya va doubler sa participation dans le Fonds Africa50

0

Le président kényan, Uhuru Kenyatta, a annoncé ce jeudi que son pays doublera sa participation dans Africa50, le Fonds de capital-risque africain soutenu par la Banque africaine de développement (BAD).

« Le secteur privé est important pour combler les lacunes d’investissement sur le continent et au secteur privé africain de montrer l’exemple en investissant en Afrique afin que d’autres investisseurs du monde entier puisse avoir la confiance de canaliser leurs fonds vers le continent », a-t-il commenté à l’ouverture officielle de la 53ème réunion des actionnaires d’Africa50 à Nairobi.

A noter que la participation du Kenya était jusque-là de 50 millions de dollars, et devra être porté à 100 millions.

Pour sa part, le président du conseil d’administration d’Africa50, Akinwumi Adesina, a déclaré que le fonds offre un nouveau cadre pour répondre aux besoins de développement de l’Afrique, ajoutant que le continent souffre d’un déficit de financement des infrastructures allant jusqu’à 108 milliards de dollars.

La base d’investisseurs d’Africa50 est actuellement composée de 25 pays africains, la Banque africaine de développement, la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et Bank Al-Maghrib, avec un capital engagé de 890 millions de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here