La CICA-Ré affiche une progression à deux chiffres

0

La CICA-Ré,  réassureur de la zone CIMA, se porte bien. Le chiffre d’affaires 2017 s’est établi à 46, 3 milliards de FCFA en hausse de 21% par rapport à l’exercice précédent.

La moitié de ce montant est réalisée dans la zone CIMA (14 pays), lit-on dans le 34 ème rapport annuel présenté en marge de la 36 ème assemblée générale de la compagnie tenue les 28 et 29 juin 2018 à Yaoundé.

Les cessions légales représentent 18,66% (22,57% en 2016) du chiffre d’affaires et enregistrent une baisse de 3,91 point par rapport à l’exercice précédent. Les conventionnelles qui, l’exercice écoulé, représentaient 77,43% du chiffre d’affaires, s’élèvent en 2017 à 81,34% toutes zones confondues en valeur relative, et enregistrent une hausse en nominal de 27,33%.

Le total bilan s’élève à 90,531 milliards de FCFA contre 82,648 milliards de FCFA en 2016, soit une hausse de 7,883 milliards de FCFA en valeur absolue et de 9,54% en valeur relative.

Les résultats techniques des Acceptations brutes atteignent 9,002 milliards de FCFA. Le bénéfice de l’exercice, après déduction des frais généraux et amortissements, et sous l’effet des profits et pertes hors exploitation, s’élève à 4,114 milliards de FCFA contre 3,781 milliards de FCFA en 2016. Il représente 13,71% du capital social.

 

Au chapitre des résolutions, à noter la cooptation de deux administrateurs. Il s’agit de Mahamat Ibrahim Kossi, représentant le groupe Togo-Tchad et Backy Jules Anicet, représentant le trio Mali-RCA et Niger.

En outre, Mansour Gaye, associé gérant du Cabinet GRANT THORNTON SENEGAL,  a été nommé en qualité de Commissaire aux comptes titulaire pour les exercices 2018, 2019 et 2020 et aura comme commissaire aux comptes suppléant Maryse Adoteci,  associée gérant du Cabinet DELOITTE TOGO.

Les 37èmes et 38 èmes assemblées générales ordinaires de CICA-Ré auront lieu respectivement à Àbidjan et à Libreville

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici