Le Sénégal signe de nouveaux accords de pêche avec la Mauritanie

0

Par Diary N’diaye Bâ

Le Sénégal et la Mauritanie ont signé, en marge du sommet de l’Union africaine à Nouakchott, de nouveaux accords qui confèrent aux pêcheurs sénégalais, 400 licences pour capturer 50 000 tonnes de poissons pélagiques en haute mer.

D’une durée d’un an renouvelable, cet accord dont la signature intervient après plusieurs reports vise, entre autres, à stabiliser les tensions qui surgissent habituellement entre ces piroguiers et les gardes- côtes mauritaniens. Pour leur part, les Mauritaniens se verront redistribuer 10 euros pour une tonne de petits animaux pélagiques pêchés.

Le quai de débarquement initialement prévu à Ndiago, a été rapproché vers Boyo, localité située à 2, 5 kilomètres de la frontière et la Mauritanie s’engage à mettre en place cette infrastructure ainsi qu’une route y menant. L’État du Sénégal, quant à lui, se chargera du tronçon entre le quai et Saint-Louis.

Pour le moment, des camions frigorifiques seront livrés aux acteurs pour le transport des ressources, en attendant la construction de l’ouvrage, prévue dans une année.

Et c’est le port de Saint–Louis qui accueillera les embarcations sous la supervision des responsables Mauritaniens et Sénégalais pour le respect du tonnage dans le cadre d’un contrôle contradictoire.

A souligner, par ailleurs, que 6% des prises, soit 24 barques seront destinées à l’approvisionnement du marché mauritanien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici