Nissan annonce ses plans d’expansion en Afrique

0
La petite Nissan Micra est la botte secrète du constructeur japonais en Afrique.
Le constructeur automobile japonais Nissan a annoncé, mercredi 13 juin, son intention de s’étendre en Afrique à travers une stratégie d’expansion majeure destinée aussi au Moyen-Orient et à l’Inde dans le cadre de son plan à moyen terme de six ans.

En Afrique, le géant automobile compte appuyer son expansion sur des marchés tels que l’Afrique du Sud, le Nigéria, l’Égypte et d’autres parties de l’Afrique subsaharienne.
«Nissan a l’intention de développer de solides partenariats et de faire appel à des talents locaux pour répondre à la demande croissante de véhicules, les ventes de la région devant augmenter d’environ 40% pour atteindre environ 12 millions de véhicules par an d’ici 2022»,  note le document du constructeur.
A titre d’exemple, Nissan entend étendre les activités industrielles à de nouveaux marchés en s’appuyant sur une présence solide au Nigéria; et étendre ses produits et services Nissan Intelligent Mobility dans l’électrification, les systèmes de conduite autonomes et la connectivité.  En Afrique du Sud, le constructeur prévoit d’augmenter sa part de marché, qui est actuellement de 10%, ses ventes y ont augmenté de 26% à 53 400 véhicules au cours de l’exercice 2017.
L’introduction de nouveaux modèles, y compris la nouvelle Nissan Micra, devrait stimuler la demande. Nissan travaille également à renforcer sa position en Égypte, où il est le seul constructeur à posséder sa propre usine.
À l’échelle mondiale, Nissan vise un chiffre d’affaires annuel de 1600 milliards de yens (14,5 millions dollars) et une marge bénéficiaire d’exploitation consolidée de base de 8% d’ici la fin de l’exercice 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici