Sanlam lorgne l’Éthiopie et l’Égypte

0

Le sud-africain Sanlam prévoit de pénétrer les marchés éthiopien et égyptien dans le cadre d’une stratégie d’expansion qui devrait permettre à l’assureur et groupe de services financiers d’étendre son empreinte dans le monde.

Dans une déclaration faite en début de semaine face à la presse sud-africaine, le PDG de Sanlam, Ian Kirk, a déclaré que le groupe va utiliser sa stratégie pour consolider sa position sur le marché du continent. « Sanlam prévoit d’entrer en Ethiopie en 2021 et a déjà identifié un partenaire dans le pays » a précisé M. Kirk.

Pour le groupe, son incursion en Ethiopie et en Egypte est basée sur des opportunités potentielles qu’offrent les deux pays,  présentés comme des opportunités de marché émergentes assez importantes pour Sanlam en Afrique du Nord et de l’Est.

Cette nouvelle intervient 3 mois après que Sanlam ait annoncé le rachat total du groupe marocain Saham Finances  pour 1 milliard de dollars. Ce qui apparait à ce jour comme son plus gros contrat. Avant l’acquisition, le groupe sud-africain détenait une participation de 46,6% de Saham présente dans 26 pays d’Afrique et du Moyen-Orient. L’accord devrait cependant effectif au second semestre.

Sanlam affiche un résultat net des services financiers par action en hausse de 11% au cours des quatre premiers mois de 2018, tandis que le bénéfice par action normalisé par action a augmenté de 5%. Les volumes de nouvelles affaires ont diminué de 3% à 69 milliards de rand pour les quatre mois clos le 30 avril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here