Madagascar : le premier ministre rend le tablier sous pression de la crise politique

0
Le chef du gouvernement malgache, Olivier Mahafaly Solonandrasana, a rendu le tablier lundi 04 juin sous pression de la crise politique que traverse le pays depuis quelques semaines.
 Cette démission intervient suite à la demande de la Haute Cour constitutionnelle de nommer un nouveau premier ministre de consensus.
 En effet, la plus haute juridiction du pays avait ordonné le 1er juin 2018, « la cessation de fonction du premier ministre et du gouvernement au plus tard le 5 juin 2018».
 « Je vais remettre ma démission au Président de la République aujourd’hui. En tant qu’homme d‘État, je ne vais pas me présenter comme un obstacle à la vie de la nation », a aisni déclaré Olivier Mahafaly Solonandrasana ce lundi lors d’un point de presse.
« J’accepte volontiers et avec joie de démissionner. Je n’ai rien à regretter aujourd’hui et je peux partir la tête haute », a-t-il ajouté.
Rappelons que depuis fin avril, l’opposition  manifeste quotidiennement pour exiger la démission du président. Deux manifestants ont été tués au début de la fronde, mais les rassemblements sont aujourd’hui pacifiques. Après un mois de tensions, le ministre de la défense a sommé le pouvoir et l’opposition de trouver un terrain d’entente.
Le nouveau premier ministre doit être nommé au plus tard  le 12 juin, selon le calendrier fixé par la Haute Cour, et composer une équipe qui doit refléter les résultats des élections législatives de 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here