Burkina Faso : alliance entre Maroc Telecom et Uba bank

0

L’Office national des télécommunications (ONATEL-SA) filiale du groupe Maroc Telecom, et United Bank for Africa (UBA) viennent de parapher une convention destinée à promouvoir leurs activités de mobile-banking.

En effet, depuis juin 2016, UBA-Burkina est la banque partenaire de ONATEL-SA pour l’émission de la monnaie électronique afin d’offrir des services de paiement mobile aux burkinabè à même d’améliorer l’inclusion financière.

A travers ce partenariat, UBA se chargera d’émettre de la monnaie électronique et ONATEL d’en assurer le traitement technique et la distribution via sa plateforme Mobicash.

Mobicash, le porte-monnaie électronique de l’ONATEL, offre divers services, dont notamment le dépôt d’argent, le retrait, le transfert au plan national vers tout numéro mobile au Burkina et à l’international comme le Bénin, la Côte d’Ivoire et le Niger, outre le paiement des biens, services, factures ONATEL, recharges ONATEL et le réabonnement aux chaînes TV.

Dans le but de rendre ces services plus performants et plus compétitifs, ONATEL a procédé, en mars dernier, à l’installation d’une nouvelle plateforme plus évoluée, avec des fonctionnalités qui répondent aux attentes de la clientèle, rapportent les médias locaux, précisant que cette nouvelle technologie a permis de faire les transferts d’argent vers tous les mobiles au Burkina Faso et la simplification du mode d’opération.

La présidente du Conseil d’administration de l’ONATEL, Marie Claire Kadeoua Taminy, a fait savoir que Mobicash a réalisé, au premier trimestre 2018, les mêmes volumes d’opérations que durant toute l’année 2017.

Elle a souligné qu’en termes d’innovation dans un avenir proche, le client pourra procéder aux paiements des redevances d’eau et d’électricité, des services bancaires de transfert du compte Mobicash vers celui de UBA et vice-versa, avec la possibilité d’avoir un mini-relevé bancaire.

A propos du partenariat, Claire Kadeoua explique qu’il intervient dans le cadre de la lutte contre l’exclusion financière et dans l’objectif de « permettre à celui qui ne disposant pas d’un compte bancaire de pouvoir bénéficier de services financiers à l’aide du téléphone portable ».

De son côté, le président du Conseil d’administration de UBA-Burkina, Damo Justin Barro, indique que ce partenariat était d’un intérêt énorme, car cela favorise la bancarisation, entre autres.

En avril dernier, Maroc-Télécom a finalisé l’acquisition de 10% du capital d’ONATEL-SA sur la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan pour un montant de 41 millions d’euros, portant ainsi à 61% sa participation au capital de sa filiale burkinabè.

Maroc Télécom avait noué un partenariat stratégique avec l’Etat burkinabé à la faveur de la privatisation de l’opérateur en 2006.

Pour rappel, l’ONATEL-SA est certifiée ISO 9001 version 2015, cotée en Bourse et assure une couverture en réseau téléphonique de 93% de la population, avec plus de 8 millions d’abonnés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here