MTN se prépare à entrer en bourse au Nigéria

0

La multinationale sud-africaine MTN a annoncé son intention de procéder à une introduction en bourse (IPO) de sa filiale nigériane avant la fin de l’année en cours.

MTN a d’ailleurs déjà nommé une société d’investissement nigériane, Chapel Hill Denham, en tant que chef de file pour l’introduction en bourse. Aussi, la Rand Merchant Bank d’Afrique du Sud, la firme mondiale Renaissance Capital et le Nigéria Vetiva Capital ont été choisis comme émetteurs conjoints. Le géant des télécoms a également nommé sept agents de placement qui aideront à commercialiser l’offre.

Techniquement, le groupe cherche à inscrire sa filiale nigériane d’une valeur de 5,23 milliards de dollars d’ici juillet 2018 et à lever des fonds pour réduire sa dette. Il prévoit de lever au moins 400 millions de dollars de l’introduction en bourse pour payer les actionnaires privilégiés et faire un roadshow entre mai et juin.

La société travaille également avec Stanbic IBTC Capital, Standard Bank d’Afrique du Sud, Standard Advisory London et Citigroup Global Markets, en tant que conseillers conjoints et coordinateurs mondiaux, Stanbic étant l’émetteur principal.

Actuellement coté à la bourse de Johannesburg, le géant de la téléphonie mobile, a promis de faire une cotation secondaire au Nigeria dans le cadre d’une entente de règlement de l’amende de 330 milliards de nairas (833 millions de dollars) avec le gouvernement fédéral du Nigeria. Règlement qui fait suite à sa condamnation par la Nigérian Communications Commission en octobre 2015 pour n’avoir pas respecté la date limite de déconnexion de 5,1 millions de cartes SIM non enregistrées dans le pays ouest-africain. Amende qui avait été fortement négocié.

Le groupe envisage en plus du Nigéria de s’inscrire au Ghana cette année. MTN proposera une participation publique de 35% dans l’entreprise ghanéenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici