SGI-Togo cherche directeur général

0
Mensah Kokou Assigbi, démissionnaire depuis février, à la suite d'une infructueuse sollicitation du marché.

La Société de gestion et d’intermédiation du Togo (SGI – Togo) est à la recherche d’un successeur à son directeur général, Mensah Kokou Assigbi, démissionnaire depuis février.

Selon les informations, les candidats ayant postulé pour le poste ont commencé jeudi 5 avril, les tests et entretiens dans un hôtel de la capitale. Pour l’heure, aucune information ne filtre sur le nombre de postulants, ni sur leurs identités.

Précisions que la démission du directeur général de l’institution, Mensah Kokou Assigbi, avait été confirmée par le conseil d’administration réuni en session extraordinaire le 26 février 2018, quelques semaines après l’opération d’emprunt obligataire de l’Etat togolais, conduit par Sogebourse, la Société de gestion et d’intermédiation (SGI) filiale de la SGBCI, au grand dam de sa SGI qui avait postulé avec un meilleur taux d’intérêt.

Société anonyme au capital social de 1 680 000 000 de F CFA agréée par le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) de l’UEMOA en 1997, la SGI Togo dispose d’un actionnariat composé de banques, de compagnies d’assurances et de réassurances, d’établissements financiers et d’opérateurs économiques privés du pays.

De 1998 en 2016, la société avait structuré des emprunts obligataires se chiffrant à plus de 545 milliards de FCFA, dont plus de 30% pour les Etats. Elle a levé plus de 165 milliards sur le marché pour le compte des Etats de l’Union, dont 96,3 milliards de FCFA pour l’Etat togolais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here