Sortie de crise pour la CEMAC, 2,1% de croissance attendue en 2018

0

Après une année 2017 sans croissance (-0,1%), la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEMAC) prévoit une croissance économique de 2,1% en 2018, a déclaré mercredi 21 mars Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC).

Selon le gouverneur de la BEAC, cette amélioration s’explique par la hausse des prix du pétrole brut, ainsi que par la mise en œuvre accélérée des réformes économiques, monétaires et financières prescrites par la banque.

« Ce regain de vitalité est la conséquence de la stabilisation des réserves de change grâce à un afflux de devises favorisé par des aides financières octroyées par le Fonds monétaire international (FMI) avec d’autres bailleurs de fonds internationaux, suite à la signature par la RCA, le Cameroun, le Gabon et le Tchad d’un programme économique et financier chacun, en vue de la relance de leurs économies respectives en crise» a-t-il commenté.

Selon un récent rapport de la Banque, la croissance moyenne de la région devrait atteindre les 2,4 % cette année, contre 3,4 % en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here