Côte d’Ivoire : un prêt de 120 millions d’euros de la France pour la route Bouaké – Ferkessédougou

0
Échange de parapheur entre l'ambassadeur français Gilles Huberson et le ministre ivoirien en charge de l’Économie et des Finances Adama Koné

La France accordé un prêt de 120 millions d’euros, soit près de 79 milliards FCFA, à la Côte d’Ivoire dans le cadre de la réhabilitation de la route internationale reliant Bouaké, la grande ville du centre ivoirien, à Ferkessédougou, ville carrefour du nord du pays menant vers les pays de l’hinterland.

L’accord de prêt signé ce 22 mars est « remboursable au taux d’intérêt de 1,61%, sur une durée de 20 ans dont 5 ans de différé », a indiqué Adama Koné, le ministre ivoirien en charge de l’Economie et des Finances.

Le projet porte sur un tronçon de 125 km à partir de Bouaké, les 90 km autres pour relier Ferkessédougou étant financé via le programme C2D, contrat de désendettement et de développement.

« La réalisation du Projet permettra de disposer d’une route répondant aux normes requises. Ce qui contribuera à rendre la liaison Bouaké-Ferkessédougou aisément praticable, tout en réduisant le temps de parcours, à améliorer la sécurité des usagers et à faciliter le commerce tout au long dudit corridor », a souligné Adama Koné.

Cette route, fortement dégradée, est la principale voie de liaison entre la Côte d’Ivoire et les pays de l’hinterland comme le Mali, le Burkina Faso et le Niger.

« (…) la vitalité de la coopération ivoiro-française n’est plus à démontrer et se mesure dans plusieurs domaines d’activités couverts par le vaste champ d’intervention du C2D, désormais complété par des prêts souverains. D’autres financements sont en cours de préparation, notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé, du renforcement de la gestion de l’Etat Civil et des Nouvelles Technologies » a relevé le ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here