Dakar, en marge de la première édition des Petits déjeuners stratégiques

0
Monsieur Mamadou Djigo, ici au centre, répondant aux questions de Mariama Thiam.

La première édition des Petits déjeuners stratégiques de Financial Afrik s’est tenue le 6 mars 2018 à Dakar sur le thème de la corrélation entre «création des emplois et aménagement du territoire».

 

Invité spécial de cet événement, Mamadou Djigo, Directeur Général de l’Agence nationale d’aménagement du territoire (ANAT), a d’abord répondu aux questions de Mariama Thiam, journaliste à West Africa Democracy Radio, modératrice du panel, avant de faire face aux sollicitations d’un public représentatif des milieux d’affaires du Sénégal.

Pendant deux heures,  le patron de l’ANAT, Diplômé de l’Université Joseph Fourier de Grenoble en OGDDT (Outils, Gestion et Dynamique du Développement Territorial) et de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble en CPDT (Conduite de Projets de Développement Territorial), et disposant d’une solide expérience en développement territorial a abordé  la question du développement et de la création des emplois sous l’angle du territoire.

En tant que geomaticien, Mr Djigo  croit fermement que la mise en œuvre de la théorie de l’avantage comparatif  de David Ricardo permettrait  à chaque région de jouer pleinement son rôle dans le processus de création de d’emplois.
Selon l’ingénieur en aménagement du territoire,  le pays de la Senghor est doté de nombreuses ressources mais avec une économie extravertie, un secteur privé faible et des déséquilibres entre régions et territoires. De 1958 à nos jours, seules deux régions, à savoir Dakar et Diourbel, présentent un solde migratoire positif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here