La BEI annonce 69 millions d’euros d’investissements pour le Rwanda

0

La Banque européenne d’investissement (BEI) devrait confirmer 69 millions d’euros d’investissements dans les infrastructures et le secteur privé au Rwanda lors d’une visite d’une mission de la BEI prévue cette fin de semaine.

Cela constituera le premier investissement du secteur public de la BEI dans le pays et servira à la construction du premier réseau public d’égouts au Rwanda. Aussi, de nouvelles lignes de crédit pour soutenir l’investissement des entrepreneurs et des petites entreprises à travers le pays seront également dévoilées.

« La Banque européenne d’investissement est un partenaire financier international majeur pour notre pays et je me réjouis que le nouveau soutien de la BEI aux investissements publics et privés à travers le Rwanda soit confirmé lors de leur visite à Kigali. Cela permettra également de discuter des futurs investissements dans plusieurs secteurs au Rwanda de la Banque européenne d’investissement », a déclaré Claver Gatete, ministre rwandais des Finances et de la Planification économique.

Pour l’ambassadeur Nicola Bellomo, chef de la délégation européenne au Rwanda, la BEI a un bilan impressionnant en matière d’amélioration des services clés et de déblocage des investissements du secteur privé en Afrique. Et, « cette visite démontre l’engagement ferme de la BEI au Rwanda et en Afrique de l’Est et l’augmentation des activités récentes permettront à la BEI de bénéficier de son expérience technique et de son expertise financière uniques », a déclaré l’ambassadeur

Au cours de cette visite de deux jours, la BEI discutera des opérations en cours et des activités futures avec le ministre des finances, des représentants des banques rwandaises et des institutions financières internationales et des ambassadeurs.

En 2017, la BEI a fourni 2,6 milliards de d’euros pour de nouveaux investissements en Afrique. Cela inclue le soutien à l’agriculture, à l’énergie, aux télécommunications, aux transports et à l’infrastructure de l’eau, ainsi que les prêts de la microfinance et les investissements du secteur privé à travers le continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here