Le Japon accorde un financement concessionnel de 700 millions de dollars à la BAD

0
Le Japon décaisse 700 millions de dollars en faveur des Etats les plus fragiles du continent

L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a signé ce mardi un accord de prêt avec le Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du groupe de la BAD (Banque africaine de développement).

Ce prêt, destiné donc à fournir des financements à taux confessionnels aux États les moins avancés du continent, fait partie de la contribution du Japon à la quatorzième reconstitution du FAD (FAD-14) en vigueur sur la période 2017-2019.

Administré par BAD, le Fonds, lancé en 1972, compte 29 pays contributeurs qui œuvrent en faveur de la croissance économique et à la réduction de la pauvreté dans les 38 pays les moins développés en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici