Le groupe bancaire Oragroup a inauguré ce jeudi à Lomé, une salle de marchés à vocation régionale et internationale. La réalisation de ce projet a été confiée à Orabank Togo, sa première filiale.

 

 

Il s’agit, pour la banque, d’une nouvelle étape de sa stratégie de consolidation et d’efficience axée sur la période 2016-2018. Selon Binta Touré Ndoye, la directrice générale, cette salle des marchés « apporte des réponses concrètes » aux objectifs du groupe.

En effet, explique-t-elle, Oragroup a toujours eu la volonté et l’ambition d’accompagner ses clients, de contribuer activement au financement du secteur financier et du secteur privé, d’optimiser les modes de gestion de l’épargne locale et d’impulser un véritable essor du marché financier sous-régional particulièrement.

Par ailleurs, « cette salle des marchés offre une position d’intermédiaire financier de premier plan panafricain, notamment sur le marché monétaire et international, en termes d’approvisionnement de devises », a indiqué la directrice générale de l’institution basée à Lomé. Et de rappeler que le marché était dominé, jusque-là, par des acteurs qui opèrent à partir de l’Europe et des Etats-Unis.

Les principales devises à traiter sont les francs CFA et guinéen, l’ouguiya mauritanien, le dollar américain (USD), le dollar canadien (CAD), l’euro (EUR), la livre sterling (GBP), le yen japonais (JPY), le franc suisse (CHF), le yuan (CNY), le rand sud-africain (ZAR), la livre turque (RTY), le dirham des Emirats arabes unis (AED) et le dirham marocain (MAD).
Le groupe a également présenté Orabank FX, une plateforme électronique d’accès à la salle des marchés. Elle sera mise à la disposition de quelques clients « entreprises » pour leurs transactions de change.

Leader du marché local

Le choix porté sur Orabank Togo pour abriter cette salle, s’explique, entre autres, par ses solides relations avec des correspondants bancaires et le respect de tous les ratios prudentiels. Leader du marché local, la première filiale du groupe dispose, au 31 décembre 2016, d’un total bilan de 504 553 000 000 de F CFA et d’un produit net bancaire de plus de 26 milliards.

Selon les dirigeants de la banque, la salle des marchés est aussi au service des filiales d’Orabank, des institutions financières bancaires locales, régionales et internationales et devra également contribuer à la dynamisation du marché secondaire des Etats et des titres d’Etat. Le groupe est présent dans 12 pays d’Afrique de l’ouest et centrale, répartis dans quatre zones monétaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here