Accor fait condamner l’Etat du Togo

0

Le groupe hôtelier Accor a fait condamner, lundi 11 décembre par la Chambre de commerce internationale de Paris, l’Etat togolais à lui verser plus 4 millions d’euros, trois ans après son expulsion de l’hôtel Mercure Sarakawa qu’il exploitait à Lomé.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.


Membre Premium

17 − onze =

   
Enregistrement d'un nouveau membre
*Champ requis