Sénégal : 4 chefs d’Etat à l’inauguration du nouvel aéroport

0

Le président de la république du Sénégal,  Macky  Sall,  a procédé ,jeudi 07 décembre 2017,  à l’inauguration  de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) en présence  des présidents  du Gabon, Ali Bongo Ondimba, de la Gambie, Adama Barrow, et de la Guinée-Bissau José, Mario Vaz, ainsi que du Premier ministre de Sao Tomé et Principe, Patrice Trovoada.

Cette nouvelle infrastructure aéroportuaire vient de prendre son envol dix ans après son lancement en décembre 2007 par l’ancien président Abdoulaye Wade.

Les travaux ont accusé un important retard et abouti à un désaccord majeur  entre l’Etat du Sénégal et l’entreprise saoudienne Saudi Bin Laden Group en charge du projet.  Le chantier a été par la suite confié à la société turque Summa-Limak à la  fin 2016.

Situé à 45 km de Dakar, l’AIBD est doté d’un terminal passagers de 42 000 m² et d’un terminal de fret de 12 800 m² conçus pour accueillir 50 000 tonnes de fret et 80 000 mouvements d’avions par an.

Selon les officiels, le nouvel aéroport offre une solution à long terme à l’activité économique intra-africaine et résout le problème récurrent du faible niveau de connectivité aérienne en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.  Quelque 3 millions de passagers devraient y transiter chaque année.

L’AIBD est référencé qualité de service B, conformément aux critères de l’Association internationale du transport aérien (IATA).

 Le coût de l’infrastructure s’élève à 525 millions d’euros.  La Banque Africaine de Développement (BAD)  y a contribué à hauteur de 70 millions d’euros en prêts de premier rang, en plus d’avoir assumé le mandat de chef de file pour obtenir 140 millions d’euros supplémentaires sous forme de prêts. La Banque islamique de développement (BID), l’Agence française de développement (AFD), le Fonds saoudien pour le développement (FSD) et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) en sont les autres principaux bailleurs de fonds aux côtés de  l’Etat du Sénégal.


Encadré

 

Sénégal : 100 milliards de Fcfa pour la réhabilitation des aéroports régionaux

Le président de la république du Sénégal Macky Sall annoncé ce jeudi 07 décembre 2017 la rénovation complète des aéroports régionaux du Sénégal en début 2018.  Il s’agit des aéroports des régionaux de Saint-Louis, Matam, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou. L’Etat du Sénégal compte dégager à cet effet  une enveloppe de 100 milliards de francs CFA.
Selon le chef de l’Etat sénégalais qui s’exprimait lors de l’inauguration de l’aéroport international Blaise Diagne situé à 45 kilomètres de Dakar  « c’est tout une nouvelle carte du Sénégal qui va se redessiner avec  le démarrage prochain de la rénovation complète de  ces cinq aéroports régionaux ». D’après le président Sall, « Le trafic aérien intérieur doit en effet revivre. C’est une condition essentielle du Sénégal émergent. »
La cérémonie de lancement du nouvel aéroport a été également l’occasion d’annoncer le lancement prochain de  la nouvelle compagnie aérienne nationale  Air Sénégal SA.
A en croire le chef de l’Etat, cette dernière prendra bientôt son envol avec ses deux appareils ATR 72-600,déjà  livrés pour desservir les pays voisins et les vols domestiques. En sus, Air Sénégal SA sera doté de deux Airbus 310neo dont le contrat sera signé dans les prochains  jours.  Il s’agit d’un modèle d’avion de dernière génération, dont la consommation en énergie permettra de gagner en performance, en confort et en capacité.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here