L’Arabie saoudite a annoncé, lundi 03 décembre 2017, son intention d’octroyer quelques 100millions de dollars soit prés de 55 milliards de FCFA en faveur de l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 sahel.

 L’annonce a été faite par le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Abdoulaye Diop qui a effectué la semaine dernière une visite dans le Royaume d’Arabie Saoudite.

Ce montant promis par l’Arabie saoudite est  la plus importante contribution financière enregistrée par les pays du G5 Sahel pour la mise en œuvre de cette force conjointe.

Depuis la mise en place de cette force de défense  qui nécessite un budget annuel prévisionnel de 420 millions d’euros, pas même la moitié n’a pour le moment été récoltée en dépit du plaidoyer des chefs d’Etat de l’organisation auprès des différents partenaires internationaux.

Les cinq pays membres ont certes décidé de débourser 50 millions d’euros chacun, la France 10 millions, l’Union européenne 10 millions et dernièrement les USA se sont engagés, après moult hésitations, à mettre sur la table 60 millions de dollars soit un peu plus de 50 millions d’euros.

La contribution saoudienne permettra de rehausser le montant du financement mobilisé et surtout de permettre à la force de monter en puissance alors qu’elle a déjà lancé, il y a un mois, ses premières opérations sur le terrain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here