Le brésilien Petrobas se désengage du Nigeria

0

Le groupe pétrolier d’Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi la mise en vente de ses actifs au Nigeria, dans le cadre d’un vaste programme de désinvestissement visant à obtenir au total 21 milliards de dollars d’ici 2018.

Les actifs en Angola, en Tanzanie et au Gabon ne sont pas concernés par ce plan de désinvestissement.
La compagnie a l’intention de céder 100% de ses parts dans Petrobras Oil & Gas B.V (POGV), une joint venture dans laquelle elle est actionnaire à 50%, aux côtés de BTG Pactual E&P B.V (40%) et Helios Investment Partners (10%).

Les actifs comprennent deux des quatre champs de production en eaux profondes du Nigeria : Akpo et Agbami. La production actuelle de ces deux champs est estimée à 48.000 barils par jour, avec la perspective d’atteindre 75.000 barils en 2019.

Basé à Rio de Janeiro, Petrobas est le plus grand groupe intégré au Brésil et l’un des plus importants en Amérique Latine. Le groupe intervient dans l’explorafion, la production et la distribution du pétrole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here