Nigeria : 9mobile  face à la chute libre de ses abonnés 

0
Jusqu’à tout récemment sous le giron de l’’opérateur historique des télécommunications aux Émirats arabes unis, Etisalat, 9mobile a perdu plus d’un million d’abonnés depuis la reprise de l’entreprise par un consortium de banques en juin de cette année.

Entre juin 2017 et septembre 2017, 818 734 abonnés ont quitté le réseau, et un nombre accru devrait être enregistré en décembre 2017.
Selon les statistiques de la Commission nigériane des Télécommunications (NCC), 9mobile a enregistré une baisse de 145 791 clients en septembre, soit une base de clients de 17 203 940 clients contre 17 349 731 utilisateurs en août.
Seulement, la mauvaise passe n’est pas propre à l’opérateur 9mobile, la tendance baissière semble toucher tous les intervenants du secteur.

Selon le régulateur de l’industrie des télécommunications, dans le pays, MTN comptait 50 307 169 utilisateurs en septembre, ce qui représente une augmentation de 255 597 utilisateurs par rapport aux 50 051 572 enregistrés en août. Même situation pour Globacom et Airtel.
La baisse constante du nombre d’abonnés a été une source d’inquiétude pour la CCN. Cela reflète également la baisse de la densité des abonnés, qui est passée de 110,8% en janvier à 102,19% en juin de cette année.
Récemment, l’Association des opérateurs de télécommunications licenciés du Nigeria (ALTON) a appelé le gouvernement fédéral à inclure les opérateurs télécoms dans l’allocation forex de la Banque centrale du Nigeria (CBN) pour maintenir l’industrie en vie.

Outre le dilemme du prêt de 9mobile, ALTON a également mis en garde contre l’effondrement possible de l’industrie des télécommunications si des mesures urgentes ne sont pas prises par le gouvernement pour améliorer les dures difficultés économiques auxquelles sont confrontés les opérateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here