Le groupe Nestlé voit sa marge freinée par les coûts de restructuration

0

Nestlé a annoncé ce jeudi que sa croissance organique pourrait manquer de souffle au quatrième trimestre tandis qu’il accélère son programme de restructuration dans le cadre de ses efforts pour améliorer sa marge.

Nestlé a dit s’attendre à un recul de 0,4 à 0,6 point de pourcentage de sa marge d’exploitation en 2017 en raison de la hausse de ses coûts de restructuration, qui pourraient atteindre un milliard de francs, soit le double du montant initialement prévu. Il a maintenu sa prévision d’une charge globale de 2,5 milliards de francs (2,17 milliards de francs) maximum d’ici 2020.

Hors coûts de restructuration, sa marge opérationnelle devrait s’améliorer d’au moins 0,2 point à taux de changes constants cette année.

Portée par la hausse de l’activité en Europe et en Asie, la croissance organique du groupe suisse a accéléré à 3,1% au troisième trimestre, après 2,3% au premier trimestre et 2,4% au deuxième.

Nestlé, connu notamment pour sa marque Nescafé ou ses barres chocolatées KitKat, prévoit une croissance organique sur l’ensemble de l’année “approximativement au niveau” de celle des neuf premiers mois, soit 2,6%. Un tel niveau impliquerait un ralentissement au quatrième trimestre par rapport à la croissance de 2,9% enregistrée sur la même période en 2016.