L’Espagne signe un contrat de reconversion de la dette ivoirienne en projets de développement

0

Le premier ministre, Amadou  Gon Coulibaly  et l’ambassadeur du Royaume d’Espagne en terre ivoirienne, Luis Prados Covarrubias ont paraphé, vendredi 06 octobre 2017, un contrat de programme de reconversion de la dette ivoirienne d’un montant de 67,3 milliards Fcfa  en projets de developpement.

La signature permettra un investissement dans les secteurs de l’eau et de l’énergie.

Selon Amadou Gon Coulibaly, il s’agira d’améliorer la desserte en eau potable et d’électricité dans le quartier d’Abobo  (Nord d’Abidjan) conformément au plan d’urgence décidé par le président de la République. Le programme s’étendra sur la période du 31 octobre 2017 au 31 décembre 2020.

Dans ce programme de conversion de la dette ivoirienne en projets de développement, ce sont 34, 22 milliards de Francs CFA  qui seront alloués aux projets et 33, 08 milliards de Frs CFA constituant l’annulation sèche.

Pour sa part,  le diplomate espagnol a indiqué que cet acte « constitue une  grande importance  pour les relations entre la Côte d’Ivoire et l’Espagne  et contribuera d’une manière significative  au renforcement des relations entre les deux pays.

Rappelons que le niveau des échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et l’Espagne est passé de 220 milliards de francs CFA en 2012 à  405 milliards en 2016, soit une augmentation de 84 %.