BRICS : la NDB accorde un prêt de plus d’un milliard de dollars à l’Afrique du Sud

0
Kundapur Kamath, président de la NDB

La nouvelle Banque de développement (NDB) créée par le groupe d’économies émergentes “BRICS” prévoit d’accorder 1,5 milliard  de dollars à l’Afrique du Sud pour des projets d’infrastructure au cours des dix-huit prochains mois.

« Nous  comptons accorder environ 1,5 milliard de dollars à l’Afrique du Sud pour les 18 prochains mois », a déclaré le président de la NDB, Kundapur Kamath, jeudi 18 août. Avant d’ajouter : «  notre  objectif est de finir 2018 avec un prêt total d’environ 8 milliards de dollars pour environ 35 projets ».

Kundapur Kamath, président de la NDB

La NDB a été créée en juillet 2014  pour remédier  le  déficit massif de financement des infrastructures dans les pays membres des BRICS, qui représentent près de la moitié de la population mondiale et environ le cinquième de la production économique globale. Elle a été fondée  avec un capital initial autorisé de 100 milliards de dollars et a commencé à financer l’année dernière.

Inaugurée officiellement le 15 juillet 2015 à l’occasion du 6e sommet des BRICS qui s’est tenu à Fortaleza au Brésil, la banque est configurée pour favoriser une plus grande coopération financière et de développement entre les pays émergents. Elle a son siège à  Shanghai en Chine.