La Gambie opte pour la finance islamique pour propulser le secteur privé

0

La Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (SID) filiale privée de la Banque Islamique de Développement (BID), vient d’octroyer cinq millions de dollars à la Banque Arabe Islamique de Gambie (Agib Bank). Selon un communiqué rendu public jeudi 8 juin 2017, il s’agit d’une collaboration stratégique conjointe pour financer des activités des entités du secteur privé en Gambie.

Ce financement vise à accélérer le développement du secteur privé, soutenir l’économie, renforcer le bilan d’Agib Bank, à l’amélioration du niveau de vie de la population en créant des emplois, en générant des recettes fiscales pour le gouvernement.

Il s’agira en outre de favoriser la finance islamique dans le pays. Ce qui est d’ailleurs l’une des principales vocations de la SIB. Cette dernière  ambitionne depuis quelques années d’étendre ses activités en Afrique afin d’«accroître la demande pour la finance islamique sur le continent ».

Pour rappel, créée en 1994 sous la coupole d’un investisseur nigérian, Agib Bank exerce pleinement en tant qu’institution bancaire depuis le 12 septembre 1996, date à laquelle elle a obtenu son agrément de la banque centrale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here