Le COMESA fait le marketing du système de paiement régional REPSS en RDC

0

Amédée Mwarabu (Kinshasa),

Les délégués des banques centrales des pays membres du  Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa) ont pris part, du 19 au 20 juillet à Kinshasa, à la 4ème réunion du groupe d’utilisateurs du Système régional de paiement et de règlement du Comesa appelé (REPSS).

A l’issue des réflexions, les pays membres se sont engagés à augmenter le volume des transactions du REPSS. Cette réunion a aussi permis de sensibiliser les banques centrales à davantage vulgariser le REPSS auprès des banques commerciales et des opérateurs économiques respectifs de leurs pays dans l’utilisation de ce système régional.

Le REPSS offre des avantages sur la réduction du temps ainsi que sur celle du coût, comparativement à l’usage de crédit documentaire qui exige des correspondants bancaires. L’optimisation du REPSS va contribuer, au finish, à la réalisation du projet de « Zone de Libre-Echange d’Afrique» adopté récemment à la 32ème session ordinaire du Comité des Représentants Permanents (COREP), en marge du sommet de l’Union Africaine tenue du 17 au 18 juillet à Kigali au Rwanda.

« Avec une croissance des importations intra-Comesa allant de 10 milliards Usd en 2013 à 16,4 milliards Usd en 2020, le Comesa pourra réaliser des épargnes de l’ordre de 572 millions Usd en 2020 si la totalité des paiements pour les échanges commerciaux passe par REPSS », a indiqué M. Kalubi, DG de la Politique Monétaire et Opérations Bancaires de la Banque centrale du Congo.

La RDC, bien que connectée au REPSS depuis mars 2015, ses opérateurs économiques n’utilisent pas encore cette plateforme régionale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here