Maroc : Le gouvernement gèle ses relations avec l’Union Européenne

1
Abdelilah Benkirane, Chef du gouvernement du Maroc
Abdelilah Benkirane, Chef du gouvernement du Maroc
Abdelilah Benkirane, Chef du gouvernement du Maroc

Les rapports entre le Maroc et l’Union Européenne (UE) ne sont plus au beau fixe, si l’on en croit le communiqué officiel du conseil des ministres, publié ce 26 février. Le document révèle que le Maroc a décidé de suspendre « tout contact » avec l’UE. Le royaume chérifien proteste contre la décision de l’UE, qui invalide un accord agricole conclu avec le royaume au motif qu’il s’appliquait aussi au Sahara occidental.

« Le gouvernement a réitéré son rejet catégorique de la décision de la justice européenne  et a dénoncé son caractère hautement politique  et contraire au droit international », peut-on lire dans le communiqué.

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a indiqué au cours du conseil des ministres, avoir rencontré le représentant au Maroc de l’UE, Rupert Joy, et lui avoir notifié de sa décision.

Pour rappel, l’UE avait annulé en décembre dernier un accord liant l’Union au Maroc, relatif aux mesures de libéralisation réciproques en matière de produits agricoles et de la pêche. Le texte approuvait l’application dudit accord au Sahara occidental, ex-colonie espagnole contrôlée par le Maroc mais revendiquée par les indépendantistes du Polisario.

La cours de justice l’UE estimait ainsi que cet accord ne présentait pas « les garanties nécessaires pour que les ressources de la région du Sahara profitent aux habitants locaux ».