10 ans après, Abbas Jaber revend la Suneor en pièces détachées

0

Le groupe Advens du promoteur Abbas Jaber qui avait acquis la Sonacos pour une bouchée de pain (5 milliards de FCFA pour une entreprise évaluée à 80 milliards de FCFA) en 2005 l’abandonne dix ans plus tard en état d’endettement avancé (48 milliards de FCFA).

Appréhendé au lendemain de l’alternance en mars 2012 par le ministère sénégalais de la Justice sur le prix incroyablement bas de l’acquisition du fleuron industriel sénégalais, l’homme d’affaires sénégalo-libanais s’en était tiré à bon compte après s’être engagé à verser un reliquat à l’Etat.
Un choix gagnant puisqu’aujourd’hui, l’insubmersible Jaber a l’occasion de faire une belle plus value en cédant l’activité trituration de Suneor (l’ex Sonacos) au groupe français Avril (ex Sofiproteol).
D’après le protocole signé le 13 février entre les deux parties, ce sont les sites de Kaolack et Ziguinchor (soit 400 000 tonnes), soient les plus rentables, qui sont concernées par la transaction. Ce schéma consacre la balkanisation de l’entreprise et sa vente en pièces détachées qui viendrait hypothéquer l’amont agricole de la filière arachidière. Advens garde néanmoins une minorité de blocage (33%).
Le nouveau venu injectera 14 milliards de FCFA dans l’entreprise. Le désormais minoritaire compterait céder du foncier pour suivre le mouvement. Reste à savoir si l’intérêt national est sauf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here