Mauritanie: Petronas se retire du champs pétrolier de Chinguitty

0

La société Malaisienne PETRONAS a notifié aux autorités mauritaniennes son intention de se retirer du puits Chinguetti (champ offshore à 65 kilomètres de Nouakchott), ont rapporté cette semaine plusieurs sources à Nouakchott.
Ce départ serait motivé par l’absence de rentabilité du site avec le prix du baril de pétrole au plus bas depuis 2009 ( moins de 60 dollars us) et une production journalière atteignant à peine les 6000 barils.
En 2008, PETRONAS avait racheté les actifs de la société australienne WOODSIDE, première exploitante pétrole mauritanien.
Annoncée avec des prévisions de 75.000 barils/jour, ce champ a débuté avec environ 14.000 barils au mois de février 2006, et a pris par la suite une courbe descente donnant le désagréable sentiment d’un décollage raté de l’histoire du pétrole dans le pays, en dépit de la poursuite d’une intense campagne d’exploration dans le bassin de la Taoudeni (aux confins des frontières avec le Mali et l’Algérie), mais dans l’offshore.
On attend maintenant les éventuelles conséquences économiques et juridiques du retrait unilatérale de PETRONAS qui se serait heurtée à la difficulté de trouver un repreneur du fait d’une conjoncture pétrole mondiale morose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here