A Lima, une Afrique unie face aux enjeux du climat

0

L’affaire est suffisamment rare pour être soulignée. A la la vingtième conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP20), démarrée depuis lundi à Lima, au Pérou,b l’Afrique affiche l’unité.

Hier,  10 décembre, journée dédiée au continent noir,  dans ce vade meccum préparatoire du grand sommet sur le climat qui  doit réunir les 195 pays membres de la convenn sur le climat à Paris, la discipline était de mise chez les super représentants acricains qui font le pont entre les différentes délégations nationales.

L’ Afrique joue l’unité avec un groupe de négociateurs présidé par un soudanais, un négociateur en chef qui vient de l’Afrique du Sud, un porte-parole qui vient du Mali, accompagné d’un  un égyptien aux finances, un Ougandais pour le transfert des technologies et un Ghanéen pour les forêts.

Le pilotage des negociations du continent est supervisé par l’Union Africaine,  appuyée techniqueament et financièrement par la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) et la Banque Africaine de Developpement.

Parmi les enjeux majeurs suivis par les négociateurs africains, figure l’épineuse question de financement à travers le fonds vert de 100 milliards de dollars qui n’a pas encore dépassé le cap des 10 milliards de dollars de promesses. L’alimentation de ce fonds passe certainement par la bataille de positions entre les émergents et les pays developpés sur la responsabilité historique de ces derniers dans les émissions de gaz à effet de serre.

Au delà de cette opposition, se cache une urgence: limiter à 2 °C le réchauffement  accélèré par l’ampleur des émissions de gaz à effet de serre produites par les activités humaines. Le niveau actuel des émissions conduit la planète vers une hausse de 4 à 5 °C d’ici à 2100, ce qui mettrait en danger de nombreuses populations et pourrait provoquer des migrations à grande échelle.

LacCOP20, qui prend fin vendredi, est la dernière étape avant la COP21 de 2015 à Paris, où le nouvel accord international sur le changement climatique sera adopté. Elle constitue une étape très importante pour les négociations sur le changement climatique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here