Mauritanie- Crowfunding : I&P scelle un partenariat avec Kiva

2

Un projet pilote en Mauritanie afin de faciliter l’accès à l’eau et à l’électricité pour tous 

Investisseurs & Partenaires (I&P) a noué un partenariat avec Kiva, la plateforme web de finance participative  américaine, afin de maximiser les impacts de ses entreprises partenaires en Afrique sub-saharienne

Kiva est une plateforme web à  but non lucratif qui permet à des milliers d’internautes de financer des micro-entrepreneurs dans le monde entier et ainsi de les aider à démarrer ou étendre un petit commerce ou projet personnel.  I&P s’est associé à Kiva dans le but de poursuivre sa mission : promouvoir une nouvelle génération  d’entrepreneurs Africains.

Le projet pilote mis en ligne aujourd’hui sur Kiva a été proposé par Sidi Khalifou, entrepreneur engagé pour l’accès à
l’eau et à l’énergie pour tous en Mauritanie. Ingénieur de formation, Sidi dirige CDS, une entreprise de délégation de
service public qui raccorde à l’eau et à l’électricité les villages ruraux les plus enclavés du pays et distribue des
équipements fonctionnant à base d’énergie solaire.

Grâce aux fonds réunis sur KIVA, CDS sera en mesure de remplacer les pompes à eaux actuellement alimentées par du
gasoil par des pompes solaires, dans le village de Wouloumbouni près de la frontière Sénégalaise. Ce projet génèrera un
triple impact : économique, car il permettra de stabiliser le prix de l’eau jusqu’alors indexé sur le prix du gasoil ; social,
en garantissant un accès ininterrompu à l’eau pour 300 familles, et environnemental dans la mesure où il implante une
solution énergétique fiable, renouvelable et non-polluante.

 

2 Commentaires

  1. l’article me laisse sceptique sur l’intention des commanditaires de cet article. Je n’y vois qu’un détournement de fond au nom de l’accès à l’eau potable dans certaines localités du pays. Faites-attentions à ce que vous rapportez comme informations chers confrères car les mauritaniens en ont ras-le-bol d’entendre n’importe quoi. Je m’en arrête là pour l’instant en espérant que Financial Afrik saura décripter ce qui se cache derrière ce genre d’information.

    • Cher Moussa Diop,
      C’est un article transmis par un fonds d’investissement qui a sûrement fait de la due dilligence dans les règles de l’art. Si vous avez des informations supplémentaires (des faits) à propos d’un quelconque détournement de fonds au nom de l’accès à l’eau potable, nous sommes preneurs.
      Confraternellement

      La rédaction de Financial Afrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here