Aérien en Afrique: augmentation des capacités et innovation en vue

0

ciel africainKenya Airways a acquis le premier de ses 6  Boeing 787 Dreamliner début  avril 2014. Cet appareil est réputé économique et en phase avec les normes environnementales selon  Titus Naikuni, président de Kenya Airways. En mai 2014 , la compagnie recevra son second  B 777-300 ER.  Les 5 autres Dreamliner seront livrés avant la fin de l’année.

Classée parmi les compagnies les plus ponctuelles à l’aéroport londonien de Heathrow, durant le mois de février 2014, kenya Airways est engagée  dans une vaste phase de modernisation de ses équipement et de ses  process.

De son côté, la Rwandair a acquis un bombardier  Q400 Next Gen durant le mois de mars 2014.  Doté de 7 places en business class et de 60 en économique, la Q 400 desservira Brazzaville (Congo), Entebe, Libreville (Gabon), Kilimandjoro (Tanzanie), Nairobi (Kenya), Bujumbara etc.

Pour sa part, la South African Airlines (SAA), qui a acquis 2 Airbus A 320 en mars 2014,  a lancé son propre système de navigation début avril 2014 lui permettant d’atterrir dans des conditions extrêmes.

Au Mozambique, la compagnie LAM qui attend 3 nouveaux Boeing B 737-700  est en cours de restructuration avec une nouvelle grille de desserte en vue. Le nouveau plan prévoit la desserte de toutes les capitales des pays de la SADC (Luanda, Lusaka, Kinshasa, Ndjili, Dar Es Salam, Lilongwe, Gabarone, Windhoek, Johannesburg, Antananarivo, Maurice et Mahé).

Ethiopian Airlines, membre de la Star Alliance,   desservira Vienne à partir du 2 juin 2014. Ce qui portera à 80 le nombre de lignes desservies dans les cinq continents.

En Angola, la compagnie TAAG va faire de Luanda un hub passagers et cargo pour toute l’Afrique centrale,  fort de son partenariat avec Emirates.  Le futur aéroport de Luanda sera construit  avec le financement de la China International Fund et le brésilien  Oderbrecht  comme maître d’ouvrage à 40 km au sud de Luanda.  Avec une capacité de 13 millions de passagers par an, cet aéroport sera l’un des plus importants en Afrique. Au terme du partenariat avec Emirates, la compagnie Angolaise renoncera à ses dessertes brésiliennes et chinoises au profit de son partenaire pour un recentrage sur l’Europe et l’Afrique.

 

En Afrique du Nord, Tunisair desservira Jeddah avec l’un des trois Airbus A300- 600R  mis à l’arrêt en janvier 2014.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here