A propos de la suspension des prêts à l’Ouganda

0

La Banque Mondiale répond au cabinet GMC Conseils 

Après la  pétition  lancée, le 5 mars, en faveur de l’Ouganda, suspendue suite à la promulgation de lois homophobes, le cabinet GMC avait aussi adressé une lettre en date du 10 mars au Dr Dim Young Kim, président de la Banque mondiale.  Ce dernier a répond par son directeur pays  pour la Tanzanie et l’Ouganda, Philippe Dongier.  

La suspension portait sur 90 millions de dollars destinés au financement de la santé infantile et maternelle.  Pour M. Dongier, “En tant qu’organisation internationale, il est important pour  la Banque Mondiale de s’assurer que son appui bénéficie à toutes les couches de la population des pays membres sans aucune discrimination. A ce titre, nous sommes en train d’évaluer l’impact de la nouvelle loi sur l’homosexualité”, lit-on dans la réponse adressée au cabinet GMC Conseils.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here