FAO: le fonds fiduciaire africain fonctionnel

0

L’Ethiopie, le Malawi, le Mali, le Niger, la République centrafricaine et le Soudan du Sud ont signé des accords avec la FAO durant la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique qui s’est tenue à Tunis. Ils recevront chacun 2 millions de dollars du Fonds africain de solidarité.

Il s’agit d’un Fonds de solidarité pour soutenir les efforts d’éradication de la faim et de réduction de la malnutrition et de la pauvreté sur tout le continent.

« Le Fonds fiduciaire africain pour la sécurité alimentaire montre que les pays d’Afrique sont prêts à relever le défi et à collaborer avec leurs voisins pour bâtir une région durable, à l’abri de la faim, et se construire l’avenir auquel nous aspirons », a déclaré le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva.

L’idée du Fonds fiduciaire, hébergé par la FAO, a été lancée à l’origine en 2012 par le Président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, durant la précédente session de la Conférence régionale pour l’Afrique à Brazzaville.

 

Le Fonds est devenu officiellement opérationnel en juin 2013 grâce à une enveloppe de 30 millions de dollars octroyés par la Guinée équatoriale. Avec des fonds additionnels de l’Angola de 10 millions de dollars et d’un groupe d’organisations de la société civile en République du Congo, la dotation totale du Fonds se monte à 40 millions de dollars. Le Cameroun s’est également engagé à verser une contribution et d’autres pays s’apprêtent à le suivre au cours des prochains mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here