Ecobank: le rapport qui fait peur (explosif)

1
Arnold Ekpe L’immeuble “Arnold Ekpé”
 
Peu avant son départ, l’ancien directeur général d’Ecobank, Arnold Ekpé, a acheté un immeuble au prix  de 80 millions de dollars auprès d’AMCON.  La transaction qui a généré des commissions de 6 millions de dollars (curieux quand la vente a eu lieu avec le fonds d’asset management nigérian) a été notifiée au conseil d’administration à posteriori.
 Cette affaire figure dans le volume II du rapport Enerst and Young, volume que le gendarme nigérian (la SEC) ne souhaite pas rendre public pour le moment.  Ce volume II met en lumière de nombreuses transactions limites (comme le paiement de 5 millions de dollars à ce cabinet comptable alors qu’une entreprise du CAC 40 ne dépasse pas 450 000 euros).  De nombreuses personnes liées à la gestion passée du groupe sont impliquées.  A suivre.

1 COMMENTAIRE

  1. Il serait juste de poursuivre Ernest & Young la filiale et la societe mere a la justice. Cette societe d’audite est a la base de toute cette malveillence financiere qui a fait perdre tant de millions aux investisseurs. Moi particulierement, ai pris et ai cru au professionalisme de leur audit. Et voici qu’on nous apprend que l’auditeur etait en cohesion avec les dirigeants de la banque pour narquer le public et les investisseurs. Qui me dedommagera de mes pertes?
    Que disent Mr. Amenouve, de DG de la bourse Regionale des valeurs immobilieres. Je suis ecoeure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here