Abidjan, le 7 février 2014. PROPARCO, filiale de l’Agence française de développement (AFD), a conclu un accord d’assistance technique avec l’institution de microfinance Advans Côte d’Ivoire (Advans), filiale du groupe Advans SA, pour accompagner le développement de ses solutions de financement en faveur des producteurs de cacao en Côte d’Ivoire. Cet accord vient renforcer les liens existants des deux institutions, PROPARCO étant un des actionnaires fondateurs d’Advans Côte d’Ivoire.

 

La cérémonie de signature s’est déroulée, ce jour, à Abidjan en présence de Monsieur Guillaume Garot, Ministre délégué auprès du Ministre français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Son Excellence Monsieur Georges Serres, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Monsieur Grégoire Danel-Fedou, Directeur Général d’Advans Côte d’Ivoire et Monsieur Julien Lefilleur, représentant régional de PROPARCO en Afrique de l’Ouest.

 

Au cœur de l’économie ivoirienne, l’exportation de cacao représente 15 % du produit intérieur brut ivoirien et constitue une source de revenus importante pour 800 000 planteurs. Une réforme de la filière cacao a été engagée en 2012 pour réorganiser la production, améliorer la productivité, sécuriser les revenus des planteurs et améliorer la qualité des produits. Cependant, le déficit d’utilisation des engrais et des produits phytosanitaires par les producteurs entrave la modernisation du secteur. La faible utilisation de ces produits s’explique avant tout par la contrainte financière : les producteurs n’ont pas accès aux services financiers adaptés qui leur permettraient d’acheter des engrais.

 

Advans, fidèle à sa mission de fournir des services financiers de qualité aux entrepreneurs et aux particuliers non ou mal servis par le secteur bancaire traditionnel, a lancé fin 2012 un produit de financement destiné aux petits producteurs de cacao dans le cadre du projet « Cocoa Livelihood Project » de la World Cocoa Foundation. L’octroi des crédits et leur remboursement s’opèrent de façon innovante en transitant par les coopératives et les traitants certifiés. Depuis 2012, Advans a déjà octroyé ces crédits à plus de 3.700 producteurs de cacao, avec un taux de remboursement de 100% sur les 2 premières campagnes.

 

Fort de ce succès qui a permis de valider la pertinence de l’approche Advans, la facilité d’assistance technique financée par PROPARCO permettra de soutenir le développement de ce mécanisme à plus grande échelle. Une étude de marché, un appui à la mise en œuvre du projet et une évaluation du produit cacao sont notamment prévus dans le cadre de ce projet.

 

« Le développement de ce nouveau produit cacao répond à la volonté d’Advans d’affirmer son engagement pour la réduction de la pauvreté en Côte d’Ivoire, notamment dans un secteur aussi important que le cacao. Le soutien de PROPARCO permettra de pérenniser et renforcer les moyens humains mis à disposition de ce projet innovant. » explique Grégoire Danel-Fedou, Directeur Général d’Advans en Côte d’Ivoire.

 

«Nous sommes heureux d’accompagner un partenaire de longue date comme Advans, engagé à améliorer l’inclusion financière en Côte d’Ivoire. Le financement de PROPARCO permettra de soutenir un secteur d’activité clé pour le développement économique et rural de la Côte d’Ivoire.» ajoute Julien Lefilleur, Responsable Afrique de l’Ouest de PROPARCO.

 

En assurant l’accès à des crédits pour financer l’achat d’intrants (engrais et produits phytosanitaires), ce projet contribuera également à augmenter les revenus des producteurs de cacao en Côte d’Ivoire. Grâce à ses filiales au Ghana, au Nigeria et au Cameroun, le projet pourra être répliqué à moyen terme par le groupe Advans dans l’ensemble des pays exportateurs de cacao en Afrique de l’Ouest.

 

 

 

A PROPOS DE

 

FISEA. Créé en 2009, le Fonds d’investissement et de soutien aux entreprises en Afrique (FISEA) est détenu par l’AFD et géré par PROPARCO. Ce fonds prend des participations dans des entreprises, des banques, des institutions de microfinance et des fonds d’investissement d’Afrique subsaharienne. Avec un objectif de 250 M€ d’investissement sur cinq ans, FISEA se veut un outil complémentaire des fonds d’investissement privés. Il cible des régions plus instables ou en sortie de crise, ainsi que des secteurs traditionnellement délaissés des investisseurs, comme l’agriculture, la microfinance ou la santé. Une enveloppe de subvention de 5 M€ est consacrée au financement de projets d’assistance technique en faveur des sociétés du portefeuille.

 

PROPARCO, institution financière de développement, est détenue par l’Agence Française de Développement (AFD) et des actionnaires privés du Nord et du Sud. Sa mission est de catalyser l’investissement privé dans les pays émergents et en développement en faveur de la croissance, du développement durable et de l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement. PROPARCO compte parmi les principales institutions financières bilatérales de développement dans le monde. Elle intervient sur quatre continents, allant des grands pays émergents aux pays les plus pauvres, en particulier en Afrique, avec un haut niveau d’exigence en matière de responsabilité sociale et environnementale. En complément de son offre de financement, PROPARCO propose une assistance technique destinée à renforcer la viabilité des projets de ses clients, à soutenir les initiatives innovantes et à pérenniser des modèles économiques responsables et à fort impact sur le développement.

 

ADVANS CI  est une filiale d’Advans SA,  le groupe international de microfinance créé par Horus Development Finance et plusieurs investisseurs multilatéraux (AFD, SFI, FMO, BEI, KfW, CDC). Le groupe est présent au Cambodge,  Cameroun, Ghana,  RD Congo, Tanzanie, Côte d’Ivoire, Nigeria et Pakistan. Le groupe Advans compte à travers le monde 4.180  employés et sert 451.000 clients pour 347.616 prêts actifs. Advans Côte d’Ivoire, SFD créée sous forme de société anonyme et dotée d’un capital social de 3.75 milliards de Fcfa par ses actionnaires Advans SA, SGBCI, FMO, Proparco, et  SFI. Advans Côte d’Ivoire a pour mission d’offrir des produits de crédit et d’épargne et toute une gamme de services financiers associés aux micro, petites et moyennes entreprises de Côte d’Ivoire. 23 mois après son ouverture à la clientèle, l’équipe d’Advans Côte d’Ivoire est composée de 160 salariés répartis dans 4 agences (Adjamé, Marcory, Abobo et Yopougon), œuvrant au service de plus de 10.000 clients actifs. Advans Côte d’Ivoire a déjà octroyé plus de 9.1 milliards de Fcfa de crédits, permettant à quelques 9.000 entrepreneurs de développer leurs activités économiques.

 Source: Communiqué Proparco

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Je suis entrepreneur d’une Société dénommée Société Agropastorale du Kivu, SAP-KIVU en sigle. Le siège est établi en RDC au Sud-Kivu à Baraka.

    Ma préoccupation est de savoir les modalités pour accéder à vos subventions, car j’aurais besoin d’introduire la culture de cacao au Sud-Kivu, en territoire de Fizi.

    Merci et je suis à l’attente de votre suite s’il vous plait.

    Cordialement
    MALILO FIDELE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here