En hausse

 

Somalie: un nouveau premier ministre

Abdiweli Cheikh Ahmed est le nouveau Premier ministre de ce  pays de la Corne de l’Afrique. Nommé à ce poste par  le président Hassan Cheikh Mohamoud, le nouveau PM hérite d’une situation sécuritaire en déliquescence marquée par la recrudescence de la violence.  Cette  nomination intervient, rappelons-nous, après que le Premier ministre sortant, Abdi Farah Shirdon, fut démis de ses fonctions par le Parlement suite à la brouille avec le président Hassan.

 

Nigéria: un nouveau PCA chez UBA

La nigériane United Bank for Africa (UBA)  a annoncé en fin de semaine la nomination d’un nouveau président du conseil d’administration, l’ambassadeur Joe Keshi. La nomination de ce diplomate  qui possède une grande expérience des services étrangers met en relief l’importance croissante du réseau mondial et panafricain d’UBA.

 

Maroc: Saâd Bendidi confirmé

Nommé il y a deux semaines, le  nouveau PDG de la compagnie CNIA -Saada, Saadf Bendidi, a été confirmé par le conseil d’administration du groupe le 19 décembre.  M.Bendidi remplace  Moulay Hafid Elalam, principal actionnaire du groupe Saham (auquel est affilié CNIA Saada), qui a démissionné suite à on entrée dans le gouvernement.

 

 

Sénégal: Khassimou Wone 

Avec le projet de dématérialisation de la procédure de demande d’autorisation du permis de construire (TeleDac) prévu en janvier 2014, le Sénégal compte améliorer son classement dans le « Doing Business ».  C’est ce qu’a déclaré Khassimou Wone,  directeur de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), lors d’un atelier  de sensibilisation sur les défis et enjeux de la dématérialisation et sur l’harmonisation de la procédure de dématérialisation du permis de construire.

 

Mauritanie: Sidi Diarra, maire de Rosso

Fracassante entrée en politique pour l »homme d’affaires Rossossois Sidi Diarra. Selon les résultats provisoires du deuxième tour des municipales et législatives, le spécialiste de la Chine serait en tête devant le ministre du Tourisme, de l’Industrie et du Commrce, Bamba Ould Daramane, candidat du parti au pouvoir appuyé notamment par le président du Sénat, Mohcen Ould Haj.

 

Maroc: Jamal Ba -Amar se renforce 

Le directeur général de la Samir, Jamal Ba-Amar, a indiqué que la raffinerie compte investir 200 millions de dirhams annuellement pour atteindre 200 stations services à l’horizon 2017, à travers sa filiale SDCC.  Une expansion qui n’est du goût des membres du  groupement des pétroliers marocains obligés pour beaucoup de concurrencer leur principal fournisseur dans leur core business.

 

Sénégal: Mamadou Lamine Guèye réélu

 Le Directeur général de CAURIE-Microfinance, Mamadou Lamine Guèye, a été élu récemment président du conseil d’administration de l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés (AP/SFD-Sénégal).

Maroc: le traiteur Rahal mise sur le catering 

Karim Rahal, grand traiteur, habitué des palais présidentiels, vient d’acquérir ,via Rahal Maroc,  la filiale marocaine du groupe espagnol Areas, spécialisé dans les concessions  aéroportuaires, la restauration collective et le catering aérien.  Le plus décoré des traiteurs marocains lorgne la Mauritanie où un aéroport international est en cours de construction.

 

Maroc: Zouhair Mohamed El Aoufir décroche le ticket de l’ONU

La Royal Air Maroc a enfin entériné un protocole avec l’Organisation des Nations Unies (ONU). Signé par Zouhair Mohamed El Aoufir (premier directeur général de Air Sénégal International, actuel directeur général adjoint de la compagnie)   l’accord permet à la RAM de transporter le personnel du personnel de l’ONU, de UNICEF,  u PNUD, de UNECA, etc.  Ce gâteau était jusque-là l’exclusivité de certaines compagnies africaines comme Ethiopian Airlines.

 

Mali: IBK catégorique sur le cas Kidal

«Il n’est pas question que l’on traite le Mali comme un pays sujet, ce n’est pas le cas ! Il n’y aura pas d’autonomie, pas d’indépendance du Nord-Mali, je suis clair là-dessus ». Que  cessent les interférences et le romantisme vis à vis des Touaregs», aurait affirmé le président IBK à son allié français. Ces propos rapportés par la presse malienne auront-ils une suite?

 

En baisse

 Afrique du Sud: Jacob Zuma en mal de popularité

Hué lors des obsèques de Nelson Mandela, le président sud-africain, Jacob Zuma, est désormais la cible du principal syndicat sud national sud-africain des métallurgistes, le Numsa, 38 000 membres)) qui appelle au renversement du pouvoir de l’ANC si ce dernier ne tenait pas ses promesses.  Il est reproché au successeur de Thabo Mbeki d’avoir été incapable de combattre le chômage et les inégalités. Les élections de 2014 s’avèrent compliquées.

 

Congo:Marcel Ntsourou

L’opposition congolaise par la voix du parti de l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (UPADS) qualifie de «gouvernance à la mitraillette » les violents accrochages à la suite desquels le Colonel Marcel Ntsourou a été arrêté le 16 décembre dernier à Brazzaville, la capitale du pays.   L’ancien secrétaire général adjoint du Conseil national de sécurité avait été condamné en septembre 2013 à 5 ans de travaux forcés avec sursis pour l’explosion du dépôt de munitions de Mpila en mars 2012 qui avait fait près de 300 morts. L’officier et plusieurs dizaines de ses fidèles armés se sont retranchés dans le bâtiment où une fusillade très intense a éclaté dans la matinée.

 

 

Cameroun: le premier ministre en sursis

Le premier Ministre Philémon Yang fait l’ojet de pronostics de la part de certains médias qui pensent qu’il ne passera pas la fête de fin d’année sur son moelleux fauteuil en cuir.  Pour le remplacer divers noms circulent dont celui   de  Jérôme Obi Etah et de Mengot Arrey. Simples spéculations?

 

Bénin: Boni Yayi débouté à Paris

La Cour d’Appel de Paris  a rejeté,  mercredi  4 décembre, la demande d’extradition du Bénin de l’homme d’affaire Patrice Talon,  commanditaire présumé des tentatives d’empoisonnement et de coup d’Etat sur le président Béninois Boni Yayi. L’avocat général de la cour d’appel a jugé le dossier absolument (…) pas complet, sans manquer de relevé que le juge d’instruction Angelo Houssou avait ordonné un non-lieu général le 17 mai. Outre Patrice Talon, un autre citoyen béninois, Olivier Boko, co-accusé de Talon, est aussi concerné par cette demande d’extradition. Lundi 02 décembre, le juge d’instruction chargé de l’affaire Patrice Talon, Angélo Houssou, s’est réfugié au Etats-Unis ou il a immédiatement demandé l’asile politique après avoir  été arrêté le 17 mai alors qu’il tentait de franchir la frontière nigériane.

 

Bénin: Idrissou Bako contesté

Le DG de la Sonapra (Société nationale pour la promotion agricole), Idrissou Bako, nommé coordonateur de la Sodeco (Société de développement du coton)  a publié une circulaire en fin de semaine nommant 9 directeurs pour les 9 usines de la société .  Une décision qui fait polémique. Pour le DG de la Sodeco,Réné Togb, ces nominations sont nulles et de nul effet.

 

Tunisie: S&P punie pour avoir mal noté? 

A la demande du gouvernement tunisien, l’agence de notation américaine Standard & Poor’s vient d’annoncer qu’elle ne notera plus la Tunisie. Pour rappel, l’agence de notation avait affirmé les notes souveraines de crédit à long et court terme de la Tunisie à B / B ‘, pour affirmer, par la suite, les notes d’émetteur de crédit à long et à court terme de la Banque Centrale de Tunisie à ‘B / B’.  L’agence qui avait baissé la note de la Tunisie de deux crans avait  affirmé en mai dernier  que le gouvernement n’était pas en mesure de redresser l’économie.

 

Tchad: un banquier victime de l’opération « cobra »

Jusque-là conseiller juridique de la Banque Commerciale du Chari(BCC), Senoussi Mahamat Ali a été limogé pour des présomptions de détournements de fonds portant sur 300 millions de FCFA, rapporte le journal tchadien Al Wihda Info.  Le juriste est une victime collatérale de l’opération « cobra » déclenchée par l’ancien ministre dela  Justice, Abdoulaye sabre Fadoul,  pour assainir la vie des affaires. Mal classé dans le rapport « Transparency International », le pays d’Idriss Déby a-t-il décidé de prendre le taureau par les cornes?

Sénégal: la caissière de la Banque islamique du Sénégal face à la Justice

Binetou Diagne, caissière de la Banque islamique du Sénégal (BIS) a comparu le 16 décembre devant le  Tribunal des flagrants délits de Dakar pour délit d’abus de confiance commis au préjudice de son employeur.  Le Responsable technique et commercial de l’Agence de travail temporaire (Att) lui reproche d’avoir utilisé les 6 450 250 de francs Cfa encaissés dans l’exercice de ses fonctions à des fins personnelles. . En réponse à une demande d’explication, la prévenue n’a reconnu, suite à la revue des pièces comptables, que la somme de 302 303 francs Cfa. Binetou Diagne n’a pu justifier, selon les responsables, cet écart qu’elle aurait admis sur procès-verbal. Des faits qui lui ont valu d’être attraite devant le juge des flagrants délits, pour abus de confiance et détournement de fonds. Son procès a été renvoyé à ce lundi  pour plaidoiries.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here