BIDCLa Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) interviendra, très prochainement, avec une enveloppe globale d’environ 22 milliards de francs Cfa dans cinq projets relatifs, entre autres, à l’énergie, au secteur bancaire, au réseau routier et au transport aérien.

A Lomé le 20 décembre, la 43e session de son conseil d’administration a donné son quitus à l’octroi d’une ligne de crédit de 5 milliards Cfa à la Banque malienne de solidarité (BMS) créée en 2002 et qui se positionne aujourd’hui comme un important acteur de la place bancaire du Mali.

En faveur du secteur de l’énergie, la BIDC a obtenu l’approbation pour le financement partiel, pour 10 millions $, à un projet d’électrification rurale en Gambie et une prise de participation de 10 millions $ au capital du Fonds Africain des Biocarburants et des Energies Renouvelables (FABER).

Par ailleurs, elle apportera 4 milliards Cfa au projet d’aménagement et de bitumage d’une route en Côte d’Ivoire et participera à 6 millions $ dans l’augmentation du capital d’ASKY Airlines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here