Cameroun: Chanas Assurances plombée par les provisions

2
Alpha AssuranceDans le rapport du mois de juin de  la Conférence inter-africaine du marché ds assurance (CIMA)  qui vient de parvenir  à la Chanas Assurances, le résultat net, lesté de plusieurs provisions,  est  de -2,4 milliards de FCFA.  Abyssal.
Une contre-performance  qui se rapproche des 3 milliards de FCFA   annoncés   par le  DGA Finances et contestés par Jacqueline Casalegno, désormais PCA du groupe, n’ayant plus les signatures et les pouvoirs.
Ce résultat “certifié CIMA”  fragilise celui de  95 millions de FCFA voté en Assemblée générale et peu  consistants  Comparés au chiffre d’affaires du groupe, à savoir 23 milliards de FCFA, le gap est énorme. 
C’est dire que,  le nouveau directeur général, Henri Ewelé, déjà au pied d’oeuvre,  a du pain sur la planche. Son premier chantier sera inévitablement la chasse des frais généraux et  le nettoyage du portefeuille clients.  Sachant que l’obésité n’est pas signe de bonne santé, M.Ewelé devra dégraisser le mammouth  quitte à perdre provisoirement une position de leader qui ne contribue pas actuellement à améliorer les marges du groupe. Ce n’est qu’une fois ce portefeuille assaini et que la situation des ressources humaines rationalisée, que la Chanas pourrait repartir à l’attaque.
Au stade actuel, le besoin d’injection financière se fait ressentir. Or rien n’indique que les actionnaires dont la SNH (Société nationale des hydrocarbures) , qui ont toujours soutenu la compagnie, ont envie de mettre la main à la poche.  Théoriquement, la Chanas a besoin de contracter une alliance  forte , plus stratégique et  moins coûteuse que ces obligations convertibles en actions aux conséquences difficiles à prévoir.  Wait and see.

 

2 Commentaires

  1. C’est la première fois que je parcours votre site, et je me demande bien pourquoi ce n’est qu’aujourd’hui que je commence. Un seul mot: Goooooooood

    • Merci pour vos encouragements. Ce site est le vôtre. Vous pouvez y contribuer en y partageant vos informations sur l’économie et la finance africaines.

      Financial Afrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here