Le Cameroun “boycotte” l’emprunt de la BGFI

0

Oyima BGFILe président de la commission des marchés financiers (CMF) du Cameroun estime “irrégulière et illégale” l’opération d’appel public lancée par la BGFI sous forme d’un emprunt obligataire  à la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) .

Invoquant la loi du 22 décembre 1999 portant création et organisation du marché financier camerounais, Théodore Edjangué, invite le public et les investisseurs camerounais à rester “vigilants” vis-à-vis de toute opération de placement lancée au cameroun sans autorisation ni visa de la CMF.

Cette attitude de l’autorité du marché financier camerounais, déjà adoptée au printemps dernier lors de l’introduction en Bourse de la SIAT, sape l’autorité de la Cosumaf (Commission de surveillance des marchés financiers de l’Afrique centrale ), organe supranational dont le visa est sensé  faire foi chez tous les pays membres.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here