SFIIFC,  membre du Groupe de la Banque mondiale, a lancé le programme Africa Leasing Facility en Côte d’Ivoire. Objectif,  poser les bases du crédit-bail comme mode de financement alternatif pour le développement des petites et moyennes entreprises.Dans le cadre de ce programme, les ministères ivoiriens   de l’Economie et des Finances, du Commerce, de l´Artisanat et de la Promotion des PME etl’ IFC collaboreront pour mettre en place la structure législative nécessaire pour le crédit-bail et feront la promotion du crédit-bail auprès des PME.

Cassandra Colbert, représentante permanente d’IFC en Côte d’Ivoire, a déclaré : « Etant donné la taille prédominante du marché ivoirien en Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire est le pays idéal pour faire la démonstration du crédit-bail et des nombreuses possibilités que ce mode de financement apporte aux PME. En pleine reconstruction, la Côte d’Ivoire devrait tirer un avantage énorme du fait que ses entreprises bénéficient d’un accès facilité aux équipements dont elles ont besoin, que ce soit dans les secteurs de l’agroalimentaire, de la santé ou de l’infrastructure. »

Jean-Louis Billon, ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME a déclaré : « Le crédit-bail est une solution de financement qui concilie les besoins des PME et des établissements financiers en alignant sécurité, fiabilité et commodité. Il permettra sans nul doute le développement des opérations d’investissement des industries et des entreprises et stimulera la croissance en terme de création de valeurs, d’emplois et de richesses.»

Le crédit-bail – aussi connu sous le nom anglais de leasing – est une solution innovante de financement permettant aux petites entreprises, qui pour la plupart n’ont ni antécédent en matière de crédit ni autre garantie pour pouvoir obtenir un prêt bancaire, de financer leurs besoins en équipement.

Il s’agit d’un contrat de location à durée déterminée passé entre une entreprise et une banque ou un établissement spécialisé. Le bailleur, accorde le droit d’utilisation d’un bien particulier, pour une période de temps, à l’autre partie, le preneur (ou locataire), qui paiera périodiquement un montant fixe pour le transfert du droit d’utilisation.

Le programme Africa Leasing Facility d’IFC a pour objectif de créer un environnement légal et fiscal favorable au crédit-bail, renforcer les capacités des personnes clés du crédit-bail, et mobiliser les investissements de l’industrie du crédit-bail dans le continent. Au cours des cinq dernières années, le programme Africa Leasing Facility d’IFC a formé plus de 10 000 propriétaires de petites entreprises à travers 250 formations, facilité le passage de 16 lois qui couvrent l’environnement légal et fiscal du crédit-bail, et mobilisé des investissements dans cinq projets de crédit-bail d’une valeur de près de 27 millions de dollars. Déjà actif dans 15 pays du continent, le programme Africa Leasing Facility se concentrera dans les mois et années à venir sur neuf pays qui se remette d’un conflit, comme la Côte d’Ivoire.

Depuis 2013, le programme Africa Leasing Facility a été mis en place en partenariat avec l’Irlande, les Pays-Bas, la Norvège, la Suisse et la Suède. Les partenaires précédents comprennent également l’Autriche, le Danemark et le Japon. Pour plus d’informations sur le programme Africa Leasing Facility d’IFC, veuillez visiter : www.ifc.org/africaleasing.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here