Mauritanie: l’assurance facultés marchandises déviée de sa trajectoire

0

Mauritanie : assureurs en colère contre la douane.

Les compagnies d’assurance opérant sur le marché mauritanien, une douzaine, sont en colère contre la douane. A l’origine de ce sentiment, un  arrêté conjoint des ministres des finances et du commerce, publié début 2013, rendant obligatoire l’assurance du transport de facultés des marchandises à partir d’une valeur de 1600 dollars us.

Une obligation dont la non-observation doit valoir à l’importateur une taxe égale à 25% de la valeur des marchandises non assurées.

Une disposition qui n’est cependant  pas appliquée, la douane se limitant à une taxe minimale de 0,25% seulement de la valeur des marchandises.

Une sanction qui  n’est « pas suffisamment dissuasive » pour amener les importateurs à respecter la réglementation, déplorent les assureurs.

Une situation dont l’explication réside dans « la toute puissance de la fédération du commerce, qui dispose de réseaux d’intérêt au plus haut niveau » soutient un assureur de la place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here