Trade finance: les pays du Sud progressent

0

ICC chamberL’International Chamber of Commerce a compilé les réponses issues de 229 banques de 110 pays.  Les résultats confirment la progression des pays en développement dans le commerce international. 

D’abord un constat.  Le commerce international a baissé de 3,8% en 2012 contre une croissance de 6% en 2011.  Cette contraction s’explique par la crise dans l’Eurozone, le ralentissement chez les grands émergents (Inde, Chine, Russie), l’incertitude qui planait sur les présidentielles américaines en 2012 et, entre autres, les tensions sino-japonaises.  Chez les pays en developement, les transactions commerciales avec l’international sont en hausse de 8,5%. Ces pays en développement sont particulièrement performants à l’export, renforçant  l’augmentation de leurs parts (10% depuis les années 2000) dans le commerce mondial.

Les défis

Les défis de ces transactions internationales reste cependant la disponibilité limitée des fonds dédiés à la trade finance pour financer les opérations import-export. Celles initiées par les PME-PMI sont confrontées à plus de difficultés de financement. La montée des commissions pour risques commerciaux enregistrée depuis la crise financière de 2009 freine la progression de la trade finance. Si 68% des banques sondées font état de l’augmentation de leurs transactions liées à la trade  finance en 2012, elles étaient 80% à l’estimer en 2011. Par ailleurs, 65% des réponses estiment que l’application de Bâle III renchérit les coûts dans certaines conditions.

Les résultats du  sondage sont disponibles sur le site de l’ICC

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here