Bolloré -Terminal 2 Abidjan: clapotis par temps calme

0

BOLLORE.3colquadri Dans  un document confidentiel, le cabinet conseil en charge de la concession émet des doutes sur la viabilité du plan d’exploitation présenté par le groupe Bolloré sur le terminal 2 du port d’Abidjan. L’attribution de l’ouvrage au trio Bolloré-APM-Bouygues est contestée par les groupements concurrents,  à savoir CMA-CGM, qui a intenté deux actions,  devant le tribunal de Commerce d’Abidjan et  devant l’Autorité nationale de régulation des Marchés publics (Anrpm) pour annulation du marché.

Pour sa part, le cabinet Axelcium, qui ne conteste pas les conditions d’attribution,  porte des réserves plutôt sur l’offre financiére du consortium mené par Bolloré.   L’armateur Breton avait misé 78,7 milliards de FCFA de droits d’entrées et 14, 4 milliards de redevances pour un trafic global d’environ 900 000 TEU dont la moitié en transbordement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here