La BAD lance une plateforme de données-pays

0

Kaberuka La Banque africaine de développement (BAD) a lancé jeudi, dans le cadre de l’initiatives “Autoroutes de l’information”, une première série du programme plates-formes Open Data (www.afdb.org/statistics) au profit de 20 pays africains dont le Maroc, en vue d’améliorer l’accès à des données de qualité, nécessaires à la gestion et au suivi des résultats de développement dans ces pays.
La mise en place de cette plate-forme fait suite à un certain nombre d’initiatives importantes, tant mondiales que régionales, visant à élargir la disponibilité de données de qualité sur l’Afrique et à favoriser les prises de décision dûment motivées, la responsabilisation publique et la bonne gouvernance.
En effet, les pays africains vont pouvoir adresser, via cette plate-forme, tous leurs flux de données à la BAD ainsi qu’aux autres partenaires internationaux au développement, dont le Fonds monétaire international (FMI), la Commission européenne, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Commission de l’Union africaine (CUA) et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA).
Ces plates-formes, qui seront étendues à l’ensemble des pays africains d’ici juillet 2013, offre également à une variété d’utilisateurs, tels que les décideurs, experts, chercheurs, chefs d’entreprises et investisseurs du monde entier, l’opportunité d’accéder à des données fiables et actualisées sur l’Afrique.
Les usagers peuvent, par ailleurs, visualiser l’évolution chronologique des indicateurs de développement, sur un laps de temps donné, mener une analyse approfondie aux niveaux national et régional.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here