Assurance: Kenya Re poursuit sa stratégie d’expansion en Egypte

0

La société de réassurance Kenya Re prévoit d’ouvrir une filiale en Egypte à travers sa fenêtre rétakaful, conforme à la charia, après avoir converti en capital 5,25 milliards de shillings (52,5 millions de dollars) à partir de ses réserves de trésorerie grâce à l’émission d’actions gratuites. L’activité rétakaful de la compagnie s’inscrit dans sa stratégie de conquête de nouveaux marchés en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. kenya Re, contrôlée par l’État, a augmenté son capital en 2019 en mettant en vente des actions supplémentaires qui ont quadruplé sa base de 1,75 milliard de shillings (17,5 millions de dollars) à 6,99 milliards de shillings (69,9 millions de dollars). 

Avec cette augmentation, le capital de Kenya Re répond à la loi égyptienne sur l’assurance révisée l’année dernière et qui impose aux compagnies de réassurances exerçant dans le pays une base de capital minimum de 64,9 millions de dollars, contre 3,9 millions de dollars précédemment. Pour le directeur général de Kenya Re, Jadiah Mwarania, « l’augmentation de la base de capital de la société était nécessaire pour accéder à certains marchés. Nous pensons à l’Égypte pour les affaires re-takaful étant donné la forte population musulmane. Cela pourrait être notre prochain arrêt l’année prochaine ». «Le potentiel est énorme étant donné la croissance de la population musulmane et l’inclusion financière est également en hausse. Des produits tels que les obligations «sukuk» signifieront davantage de réassurance», a ajouté Mwarania. 

Créée en décembre 1970, Kenya Re, basée à Nairobi, fournit des services de réassurance à plus de 265 entreprises réparties dans 62 pays en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. Sur le continent, elle est aussi présente en Ouganda, en Côte d’Ivoire et en Zambie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here