Mali : 33 milliards de FCFA dans l’escarcelle du trésor public

0

La Direction nationale du trésor et de la comptabilité publique du Mali, en partenariat avec l’Agence UMOA-Titres, a obtenu le 19 février 2020 un montant de 33 milliards de FCFA (49,500 millions d’euros) au terme de son émission d’adjudication d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 36 mois sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA).

Sollicitant 30 milliards de FCFA, le trésor public malien s’est retrouvé avec 38,400 milliards de FCFA de soumissions globales de la part des investisseurs. Ce qui donne un taux de couverture du montant mis en adjudication de 128%.

Tous les pays de l’UMOA ont participé à l’émission. Les plus importantes propositions viennent du Burkina (10,341 milliards), de la Côte d’Ivoire (9,300 milliards) et du Mali (7,250 milliards).

Sur le montant des soumissions, l’émetteur en a retenu 33 milliards de FCFA et rejeté les 5,400 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 85,94%.

Les trois plus grosses soumissions retenues par l’émetteur proviennent par ordre d’importance de la Côte D’Ivoire (9,037 milliards), du Burkina (6,734 milliards) et du Mali (6,681 milliards).

Le remboursement des obligations se fera le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 20 février 2023. Le paiement des intérêts se fera, quant à lui, à un taux d’intérêt de 6,10% l’an dès la première année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here