L’Egypte sollicite à nouveau la BERD pour son secteur privé

0

Le gouvernement égyptien cherche à promouvoir la coopération avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) dans le but d’augmenter les financements accordés au secteur privé pour élargir le rôle de la banque dans le développement.

Lors d’une reunion avec le président de la BERD, Suma Chakrabarti, samedi 25 janvier, la ministre égyptienne de la coopération internationale, Rania El Mashat, a renouvelé le « vœu » de l’Egype de voir la banque renforcer ses investissements dans des projets de développement dans le pays au cours de la période à venir, notamment dans les programmes d’infrastructure, d’énergie renouvelable, de transport et d’électricité.

A ce jour, les investissements de la BERD en Égypte s’élèvent à 5,3 milliards d’euros dans 99 projets, soit 50% du total de ses investissements en Afrique, selon un communiqué publié samedi par le ministère égyptien de la Coopération internationale.

A noter que dans le pays, la banque investit principalement dans les secteurs des transports, de l’électricité, des énergies renouvelables, du logement et de l’assainissement. Le secteur privé représente 58% du total des investissements de la BERD en Égypte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here