Namibie : le port de Walvis Bay, nouveau hub logistique régional

0

La Namibie va devenir le nouveau pôle régional en termes d’infrastructures portuaires. En effet, le pays s’est doté  depuis  ce weekend  d’un nouveau  terminal portuaire sis à environ 400 kilomètres à l’ouest de Windhoek.
La plateforme établie sur une surface de 40 hectares de terres récupérées sur la mer a été inaugurée officiellement  par  le président namibien, Hage Geingob.

« Cette infrastructure   va devenir  une porte d’entrée stratégique vers les marchés émergents d’Afrique australe et occidentale », selon les autorités namibiennes.

Le terminal a été construit par la compagnie publique chinoise, China Harbour Engineering Company (CHEC), avec des financements du gouvernement namibien et de la Banque africaine de développement (BAD).

D’un coût de 4,2 milliards de rands (265 millions d’euros), cette infrastructure  augmentera  la capacité annuelle du port à 114%, passant de  350.000 à 750.000 conteneurs.

Pour  Hage Geingob , « L’achèvement de l’agrandissement du terminal à conteneurs nous place sur une trajectoire solide vers la réalisation de notre rêve de transformer la Namibie en une plateforme logistique internationale ».

Et d’ajouter, « La Zambie, l’Angola, la République démocratique du Congo, le Botswana et le Zimbabwe comptent parmi les principaux marchés terrestres, désormais liés par la mer, pour les marchandises en transit par voie maritime par le port de Walvis Bay ».

Lancés en 2013, les travaux d’extensions du port  profiteront  directement à la population, au gouvernement et au secteur privé de Namibie.

L’infrastructure  bénéficiera également  aux pays de la région de la SADC, en particulier l’Afrique du Sud, l’Angola, le Botswana, la République démocratique du Congo, la Zambie et le Zimbabwe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here